Le Télétravail les pieds dans l’eau

Est il possible de travailler à Paris et de vivre à la mer ? L'essor du télétravail permet il vraiment de vivre à la mer et de garder un job passionnant dans une grande ville ? Laure a choisi ce mode de vie en s'installant à la Baule tout en conservant son emploi à Paris, découvrez son histoire et ses conseils.

Partager l'épisode

Share on whatsapp
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Les idées clés de cet épisode

Libre = disponible

Je ne crois pas à la solution miracle de tout lâcher, poser sa démission, et se donner le tempos de réfléchir. Ceci, pour deux raisons:

      1. C’est l’action qui permet l’évolution, et non la réflexion. Hors quand on se retrouve sans activité professionnelle, il est fréquent de tourner en rond sans savoir par où commencer et d’avoir des difficultés à passer à l’action
      2. L’enjeu financier ramène souvent à la dure réalité: il faut rapidement un travail, pour vivre. On retombe alors aisément dcans un job alimentaire inintéressant ou dans son ancien emploi, sans avoir réellement avancé. 

Mais Laure apporte un regard intéressant sur le sujet: Etre libre, c’est aussi être disponible et pouvoir répondre à des opportunités  que nous n’aurions jamais envisagé si nous étions en poste. Il y a donc comme souvent du bon dans les deux cas, à vous de discerner ce qu’il vous faut !

Pas vraiment d’enjeu financier

Cela peut surprendre, car c’est le principal blocage de ceux qui souhaitent quitter un grande ville pour chercher une meilleure qualité de vie dans un coin sympa : Vais-je trouver un emploi assez rémunérateur ?

Pour Laure, l’enjeu financer est secondaire. Pour deux raisons:

    • Si vous trouvez un équilibre en télétravail dans votre poste actuel, votre rémunération ne baissera pas.
    • Le marché de l’immobilier est bien moins cher dans les petites villes que dans les capitales. Si vous pouvez vous loger en île de France, combien plus le pourrez vous en région !
Les questions que tout le monde se pose

Le transport n’est il pas trop chronophage et fatiguant ? Non, mais cerla s’étudie ! Un trajet de 3h de train 2 jours par semaine permet à Laure de travailler en sécurité et de ne pas perdre de temps. C’est même un bon sas de remise en route, qu’elle apprécie avant de se replonger dans sa vie professionnelle parisienne. Bien sûr, il en va autrement si vous avez un trajet en voiture, plus fatiguant et plus dangereux ou si l’endroit que vous visez comme « camp de base » est trop éloigné de votre lieu de travail. 

Y a t’il un arrachement quand tu pars de chez toi pour aller travailler? Visiblement, non. Laure a deux « chez elle », et elle en apprécie les spécificités. il faut rappeler qu’elle adore Paris autant que La Baule !

Culpabilises tu de laisser tes enfants quand tu pars pour plusieurs jours ? Laure ne comprend pas cette question, car pour un homme elle ne se poserait pas. Sa réponse: Ses deux jours d’absence par semaine sont largement compensés par la très grande qualité de vie des 5 autres jours. pour elle, la liberté du télétravail permet de vivre beaucoup plus de choses à La Baule avec ses enfants que si ele devait y passer 5 jours par semaine avec des horaires de bureau.

Est ce que tout le monde peut le faire ? Non, tous les jobs ne sont pas adaptés à ce mode de vie. Il faut bien aux aspects pratiques et au quotidien, avant de faire le pas. Ceci dit, Laure nous rappelle deux choses: 

    • La décentralisation devient peu à peu une réalité en France . Certains jobs qui nécessitent un présence physique deviendront accessibles au télétravail un jour où l’autre 
    • Il est possible de déménager, tout simplement, dans la vie que vous visez et de chercher un job proche de celui que vous faites déja. (voir l’épisode sur ce sujet ici
Les plus et les moins sa vie d’aujourd’hui ?

Ce que Laure apprécie le plus: Offrir à sa famille un qualité de vie sans équivalent, et réussir à capter malgré la distance une part du dynamisme de Paris, grâce à ses aller-retours. 

Les moins :  il faut s’attendre à une baisse de dynamique sociale et culturelle quand on va dans une petite ville. Mais après tout, c’est pour cela qu’on fait le pas ! Retrouver un rythme plus lent, plus humain !

Les principaux conseils

Ne restez pas bloqué sur des idées reçues: Idée reçue n°1: « mon boulot n’est pas délocalisable ». Tous les boulots existent partout, il faut juste définir les priorités (salaires, taille de l’entreprise, missions) . Idée reçue n°2: « Je veux que mes enfants étudient dans de bonnes » écoles ». Ici, pas besoin d’arbitrer: les écoles en région sont tout aussi bonnes que celles des grandes villes, à part les grands lycées parisiens. Pour les études supérieures, vous pourrez toujours voir plus tard !

Pensez y comme un départ ! Quand vous télétravaillez dans une autre ville, vous engagez un processus important: vous déménagez votre camp de base, et tout ce qui va avec (écoles, vie sociale, …). Prenez le temps de bien en parler en famille, et de réfléchir aux conséquences. Tôt où tard, ce télétravail se transformera sans doute en un poste à temps plein dans la ville où vous avez atterri. 

Partez en terrain connu. Il est essentiel de savoir où vous mettez les pieds, même si vous gardez votre job en télétravail ailleurs. Si vous ne savez pas où vous voulez aller ni pourquoi, il est possible que vous soyez plus en train de fuire votre vie actuelle que de monter un véritable projet. De plus, il vous sera infiniment plus facile de faire votre trou et au besoin de chercher un nouveau travail dans une ville ou un région que vous connaissez, et ou vous avez déja des amis ou de la famille. 

Foncez. Ou testez. Si vous n’êtes pas prêt à vous  jeter à l’eau, pourquoi ne pas commencer par tester ? Prendre une location dans la ville que vous visez, et tester ce mode de vie ne vous empêchera pas de faire marche arrière si cela ne vous convient pas. Dans tous les cas, si cela compte vraiment pour vous, agissez d’une manière ou d’une autre, pour n’avoir aucun regret !

Prêt pour passer a l'action ?

Le plus dur, c’est toujours de faire le premier pas. Oserez vous relever le défi ci-dessous ? 

Si vous l’avez fait : bravo, vous êtes en chemin vers le job de vos rêves ! N’oubliez pas de partager votre expérience et vos conseils en commentaire

 

Le défi 42 MINUTES pour passer à l'action

Négociez 1 semaine de télétravail avec votre boss

Laissez vos enfants en garde

Prenez un Air Bnb, et testez la ville en télétravail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 83 = 88

Ces articles pourraient vous intéresser

Interview

Du disque d’or à la politique

Benoit Careil, cofondateur du groupe Billy The Kick a connu le succès en musique. Son engagement pour la culture l’a conduit vers un quotidien bien différent: Aujourd’hui, il est adjoint à la culture de la ville de Rennes

Interview

Prof qui peut !

Quitter un poste d’ingénieur et réussir du premier coup le Capes ET l’agrégation tout en travaillant à temps plein… voila le coup de force de Jean-Baptiste. Et vous savez quoi ? Le plus compliqué, c’était après !

Conseils de professionnels

Trouver sa voie grâce à la Psy-Tech

L’infinie complexité de la recherche de sens dépasse parfois nos capacités humaines de discernement. Chance a inventé une méthode basée sur la Psy-Tech, qui mêle la psychologie humaine à la puissance de la technologie, au service de l’orientation professionnelle. Le résultat : un parcours de coaching digital pour choisir le travail qui vous rendra heureux(se).