Faire les bons choix, c'est souvent avoir l'audace de suivre ses intuitions. Mais comment avancer, quand nous sommes figés par nos peurs ?

Partager l'épisode

Share on whatsapp
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Les idées clés de cet épisode

Pourquoi les autres foncent, alors que je suis figé par mes peurs ? 

Imaginez: vous assistez à une conférence pour y écouter le parcours et les conseils d’une sommité. Cette personne entre en scène, regarde lentement son public puis vous embarque dans un story telling qui vous laisse littéralement scotché sur place… Deux pensées vous viennent alors à l’esprit: 

« Quel talent, cela doit être formidable d’être aussi inspirant et de dégager une telle solidité, d’avoir une telle confiance »

« Moi je ne pourrai jamais faire ça. J’ai trop peur. D’ailleurs je ne pourrai même pas essayer tellement j’ai peur »

Cette superstar, que vous avez devant vous, est passée par là. Elle a connu, et connait encore les mêmes peurs que vous. Est-elle plus brillante, plus compétente, plus expérimentée que vous ?

Non.

Et pourtant  vous sentez bien que vous ne partage pas le même niveau de confiance en vous. Et vous avez raison. Mais alors, qu’est ce qui vous différencie ? 

Simple: en dépit de ses peurs, cette personne  essaie, avance. et prend peu à peu confiance. 

Tout le monde a peur, mais tout le monde peut travailler son sens de l’audace. En effet, la confiance en soi se résume en ce mot: AGIR.

J’aime le résumé de Maxime: « J’essaie au maximum de vaincre cette peur par du mouvement. La peur me fige. Le mouvement, par nature, me fait avancer. »

Se sentir légitime et arrêter les demi-choix

On ne peut parler des blocages liés à nos peurs sans inviter citer un viel ami que vous connaissez peut être intimement vous aussi: le syndrome de l’imposteur, qui vient vous rappeler que nous ne méritons pas ce que nous désirons. 

Agir malgré ses peurs, c’est aussi s’assumer et partir du principe que nous sommes légitime. Arrêter les demi-choix, et assumer de partager ses rêves.

Maxime rêvait d’être comédien. Un jour, il a assumé d’annoncer « je veux être comédien ». Plus efficace et plus simple que « j’aimerais travailler dans l’univers du spectacle, auprès de comédiens ». 

Vous voulez quelque chose ? Assumez-le, simplement. Cela vous libèrera peut être un peu !

Intuition VS raison

L’intuition vous souffle une envie. Le coeur vous dit « fonce ! » Puis la raison se réveille, et vous dit « Stop ! Réfléchis ! ». Ca y est, vous êtes figé… comment en sortir ?

Oser avoir peur, ce n’est pas museler votre raison car elle veut votre bien. Elle cherche à vous protéger.

Oser avoir peur, c’est écouter votre raison…  puis si l’envie est réelle, y aller quand même ! En d’autres termes, agir… et vite ! Plus on attend, plus on gamberge. Moins on agit. Plus on a peur.

Muscler son audace au quotidien

Oui, l’audace est un muscle. Celui-ci ne se travaille pas à la salle de sport, mais partout, et tout le temps.

Chaque fois que vous écouterez votre intuition, malgré l’insistance de votre raison, vous gagnerez un peu en audace et en confiance. C’est dans les détails du quotidien que cet entrainement se fait:

    • Oser un regard, une discussion, un mot
    • Rappeler quelqu’un
    • Dire oui / non, quand cela n’est pas facile
    • Souvenez vous du jur où vous avez osé déclarer votre flamme  à quelqu’un: c’est de cette impulsion que nous parlons !

Le paradoxe du regard des autres

Quand vous posez un acte audacieux, cela vous coute toujours. Peut être même tremblez-vous de partout ! 

Mais les autres, eux, ont une vision bien différente. Ils pensent cet acte est normal pour vous, ils ne se doutent pas un instant du courage que crla ous a demandé. Et cela pourra même leur faire dire « je suis incapable de faire ça. Vous avez de la chance, vous! » 

Paradoxal, non ? 

Prêt pour passer a l'action ?

Le plus dur, c’est toujours de faire le premier pas. Oserez vous relever le défi ci-dessous ? 

Si vous l’avez fait : bravo, vous êtes en chemin vers le job de vos rêves ! N’oubliez pas de partager votre expérience et vos conseils en commentaire

 

Le défi 42 MINUTES pour passer à l'action

Identifiez quelque chose que vous désirez fortement mais que vous n'osez pas faire / demander

Osez ! Passez à l'action

Ressentez l'immense satisfaction d'être passé à l'action et la confiance que cela vous procure

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

94 − 89 =

Ces articles pourraient vous intéresser

Interview

Reconversion Professionnelle: quitter la pub et fonder un cabinet de recrutement

Avez vous déja vu un colibri chasser ? Alors écoutez l’histoire d’Isabelle qui a quitté la pub pour créer Colibri Talent, un cabinet spécialisé dans le recrutement et l’outplacement. Elle nous partage son quotidien de chasseur de tête, ses conseils et même quelques idées de son livre « les métiers du futur »

Conseils de professionnels

Comment quitter Paris ?

Quitter paris, c’est souvent mission impossible. Quelques pistes pour faire le pas, en tant qu’entrepreneur ou salarié

Tutos

Comment avancer quand on n’est plus motivé (1/2)

Il y a des jours ou on se sent l’âme de gravir l’Everest. Et d’autres jours où le simple fait d’ouvrir le courrier nous parait une montagne… dans cette série de 2 épisodes, je vous partage quelques ficelles pour pouvoir avancer dans votre projet, en dépit des tours que vous jouera votre motivation. Bonne écoute !

Interview

Reconversion professionnelle: de la banque a la restauration

Pierre a longtemps cherché sa voie. A 34 ans, il gère deux restaurants et il sait qu’il a trouvé, Entrepreneur malgré lui, Pierre nous livre un témoignage réconfortant et quelques bons conseils pour trouver sa place… découvrez son histoire, et découvrez son métier !